Le journaliste citoyen

Le web social a amené le journaliste citoyen. C’est un terme que je trouve utilisé à outrance; tous les individus qui écrivent des « nouvelles » ne sont pas automatiquement des journalistes. Auparavant, pour être journaliste il ne fallait pas seulement rapporter la nouvelle mais il y avait des règles établies quant à la manière de le faire.

Sur le Web tout un chacun peut écrire ce qui lui plaît et de la manière qui lui plaît. Je vois souvent des sites, blogues, etc. ayant de belles présentations et des titres accrocheurs mais le contenu est souvent médiocre et la qualité de l’écriture laisses à désirer. Dans un journal papier il y a des correcteurs, des réviseurs  et des éditeurs qui passent au travers des articles. Ceci permet d’assurer une certaine qualité dans le produit final. Ces étapes sont généralement absentes des blogues ou forums et de plusieurs sites Web.

On argumentera que le processus du journal traditionnel amène aussi une certaine forme de censure. Oui mais, inversement, le journalisme Web ne s’impose pas de normes d’éthiques et ne fait que rarement preuve de discernement dans ce qui vaut la peine d’être publié ou non. Qu’en est-il du respect de la vie privée? Il existe une loi au Québec qui est chère à mon cœur : la loi sur la protection de la vie privée. Nous avons la chance d’être muni de cette loi qui n’existe pas partout et qui est, en principe, respectée par les journaux traditionnels. Le journalisme Web me fait peur de par sa son étendue, il est impossible de savoir tout ce qui s’y écrit. Comment alors s’assurer que nos droits sont respectés? Qui s’assure que tous respectent cette loi? Il m’est impossible de vérifier si ma photo avec mon nom n’est pas quelque part sur le Web accompagnés, possiblement, de propos indiscrets ou dénigrants.

Je ne crois pas souffrir de paranoïa, je fais des achats en ligne et j’utilise beaucoup l’Internet à toutes sortes de fins mais une inquiétude subsiste. Comme toutes les grandes inventions l’Internet peut être un outil bénéfique qui améliore grandement notre qualité de vie. Mais il peut aussi être source de problèmes.

Le journalisme citoyen c’est bien beau mais comme la chanson demandait : « Who’s Gonna Watch the Watchmen? »

Publicités

A propos Sylvie Aubin

Étudiante du cours web social de TELUQ
Cet article a été publié dans activité C, Étudiante, Blog, module 4. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s