Activité B remise: les usines à chiots

ACTIVITÉ B – MONTER UNE INITIATIVE SUR LE WEB SOCIAL

Les usines à chiots: site Web

IDENTITÉ

Nom : Sylvie Aubin Session :Été-automne 2010

Date : 24 octobre 2010 Sigle du cours : INF 6107

Établissement d’appartenance : Université de Montréal

Étape 3. Choix d’un thème
J’ai choisie de parler des usines à chiots. Il s’agit d’un problème très présent au Québec. Dernièrement quelques reportages en ont parlé mais il reste encore beaucoup de travail de conscientisation à faire. Mon but était aussi de nuancer les propos à ce sujet puisque trop souvent les gens prennent une position extrémiste et incluent tous les éleveurs et toutes les animaleries dans le même paquet.

Étape 6. Bilan

1. Expliquez les composantes de votre initiative et leurs liens entre eux. Incluez des liens.
La page principale de mon initiative est une page de site Web que j’ai créer en utilisant le Site Builder de Yahoo. Le logiciel est gratuit mais on doit l’héberger le site sur Yahoo. J’ai choisi le Yahoo Site Builder parce que je le connaissais bien pour l’avoir utilisé pour d’autres sites. Il est simple et facile d’utilisation.
Aussitôt que le site a été mis en ligne j’ai installé le système d’analyse Google Analytics. Ensuite j’ai fait un lien vers ma page principale dans Diigo, en l’étiquetant avec Activité-remise et Activité-B puis j’ai partagé le lien avec le groupe INF 6107.
Le site Web a ensuite été joint à mon blogue par un billet d’introduction. Une page Facebook «Usine à chiots» a été crée, un lien direct avec le site Web y a été ajouté. J’ai incorporé au site des vidéos d’un reportage de Radio-Canada sur les usines à chiots provenant de Daily Motion,
Le tout étant relié par des hyperliens: http://usineachiots.com/

2. Décrivez sommairement les activités que vous avez menées.

Sur le site j’ai inclus des articles publiés par PIJAC, un organisme canadien qui travaille à réglementer l’industrie animalière. Quelques liens avec des organismes, comme la Société protectrice des animaux, ont été ajoutés. En dernier lieu j’ai envoyé le lien Internet pour le site à quelques uns de mes contacts qui travaillent dans l’industrie animalière.

3. Analysez les statistiques de fréquentation sur votre page centrale. Incluez des figures.
Quelle ont été les tendances ? D’où provenaient les visiteurs ? Quels référents se sont avérés les plus importants ?
Analyse du trafic du site principal:
• 50% des visiteurs proviennent d’un accès direct, nous pouvons supposer qu’ils s’agit de visiteurs à qui nous avions communiqué le lien du site par courriel
• près de 39% proviennent de sites référents. Le site référent le plus influent fût Diigo avec six références alors que seulement deux sont arrivés de Facebook. Dans mon cas il apparaît que la référence d’un outil comme Diigo ou Delicious a été plus influente qu’un outil plus «social» comme Facebook.
• une faible proportion de 11% des visiteurs sont arrivés au site des usines à chiots par moteur de recherche
• la période la plus achalandée a été la fin du mois d’août, soit un mois après que le site ait été mis en ligne
• sauf un visiteur qui venait de France, tous venaient du Canada
• le taux de rebond était à 33.33%, le temps moyen passé sur le site est de 1.48 minute et un peu plus de 3 pages ont été vues par visiteur. Tenant compte que le site contient quatre pages (incluant l’index) nous pouvons assumer que les visiteurs étaient, généralement, intéressés par le sujet.

4- Identifiez les principaux facteurs qui, selon vous, ont pu aider ou nuire à la visibilité de votre initiative

Les médias sociaux ne sont pas d’un grand intérêt pour moi ce qui peut expliquer qu’ils n’aient pas été de bons référents dans mon cas. Je n’ai consacré que peu de temps à ceux-ci, et n’ayant pas de compte personnel je n’ai pas pu aviser tous mes «amis» Facebook de l’existence du site des usines à chiots. La promotion a été faite principalement par courriel et par l’entremise de Diigo, d’où le 50% de trafic direct.

J’ai apprécié l’outil d’analyse de Google qui permet de mieux comprendre les sources de références de clientèle. De savoir le temps moyen passé par les visiteurs sur notre site permet de mieux s’ajuster à la clientèle en modifiant, au besoin, le contenu ou l’apparence du site.

Publicités

A propos Sylvie Aubin

Étudiante du cours web social de TELUQ
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s